13/12/2009

L'enracinement et la nouvelle réalité

L'enracinement et la nouvelle réalité

Image
Peinture Mario Duguay




Par le Collectif Ashtar
Reçu le 5 décembre 2009 par Simon Leclerc

Salutations à vous chers enfants de la Terre,

Il nous fait plaisir de nous adresser de nouveau à vous à travers cette forme de communication qui permet de transcender le temps et l’espace pour venir vous rejoindre dans votre intimité. Cela nous plaît d’utiliser de tels véhicules de transmission puisqu’ainsi, nous pouvons présenter un message et observer en simultanée les réactions que celui-ci suscite en vous.

Le temps pour nous n’a pas la même signification que pour vous.
Et nous savons que vous devez composer avec une réalité physique qui vous invite à assumer en priorité vos besoins primaires, avant de pouvoir vous consacrer au lien spirituel qui vous unit à la vie. Tout cela changera dans votre futur, mais pour l’instant, ceci fait toujours partie de votre réalité et nous le comprenons fort bien.

Les voiles d’oubli
Nous pourrions prendre ce temps pour vous décrire notre réalité. Mais ce faisant, nous éveillerons chez la plupart d’entre vous une forme de nostalgie, stimulant parfois une lassitude sur votre plan de conscience. Les voiles d’oubli que vous avez choisi de revêtir pour endosser votre manteau d’humain ne sont pas des poids que vous devez porter telle une punition cosmique, mais des éléments qui ont été mis en place par vous-même pour servir votre évolution.
Ils font partie de l’expérience terrestre et stimulent le dépassement de soi dans la matière.
Ils vous accompagnent dans la densité, jusqu’à ce qu’ils soient totalement dissouts, ce qui marquera votre entrée définitive dans les dimensions de l’amour et de la conscience pure.

Lorsque nous vous observons, nous pouvons très aisément voir deux facettes de votre Être : la partie incarnée qui se sent séparée du Tout, et l’autre aspect de vous, celui qui nous inspire à vous dicter ces mots et qui agit en maître d’œuvre de votre incarnation. Que vous en ayez conscience ou non n’a aucune importante dans le processus de création. Vous êtes des créateurs divins et votre pensée, associée à vos émotions, sont lettres d’or pour l’Univers qui, tel un ami fidèle, réagit à toutes vos émanations.

Un saboteur inconscient
Certains diront que c’est précisément cela qui cause leurs plus grands défis. Ils ont l’impression de cohabiter avec un saboteur inconscient qui vient annuler tout ce qu’ils souhaitent créer de lumineux dans leur vie. Vous aurez compris qu’ils sont leurs principaux obstacles.
Mais nous vous disons que si vous aviez le choix maintenant, aucun d’entre vous ne renoncerait à ce pouvoir créateur que vous avez.
La vie de tous les Univers a émergé de ce pouvoir et tant de beauté a ainsi été créée. L’ennui n’est donc pas le pouvoir créateur que vous avez, mais son orientation, soit la direction que vous lui donnez dans votre vie. Et comme l’Univers répond à vos émanations conscientes et inconscientes, vous êtes invités à découvrir qui vous êtes en réalité, pour mieux diriger votre vie et créer vos idéaux.

Sur le chemin de la maîtrise, vous découvrirez de plus en plus votre puissance créatrice et pour plusieurs, cela représentera une véritable fascination. Autant vous y préparer progressivement.

Des Guides spécifiques
Vous êtes des dieux incarnés, des duos Âme-Esprit, et vous créez votre vie selon ce que vous portez en vous, consciemment ou inconsciemment. Parce que vous ne maîtrisez pas encore toutes vos émanations, des Guides spécifiques vous ont été associés afin de vous aider à orienter vos créations. Leur amour et leur dévotion envers vous sont inébranlables, et lorsque vous découvrirez tout ce qu’ils ont accompli pour vous, vous comprendrez l’importance de leur collaboration. Ce n’est pas que vous en soyez dépendants, mais leur contribution facilite votre alignement, car elle amplifie vos intentions lumineuses et vous évite plusieurs faux pas inutiles.

En cette période particulière, le principal défi qui guette les travailleurs de lumière est l’impatience : une forme d’exacerbation du sentiment d’illogisme que vous ressentez en observant l’état actuel de votre monde. Parce que les voiles s’amincissent et que vous accédez à des visions cellulaires de la réalité parallèle qui « descend » sur votre monde, vous captez intuitivement l’écart qui subsiste entre les réalités, l’ancienne et la nouvelle. Cela génère en vous une envie de clore l’ancien pour vous engager définitivement dans le nouveau.

Une nouvelle demeure
Nous comparerions la période actuelle à la décision de changer de lieu de vie. Vous avez trouvé la nouvelle demeure, l’avez décorée mentalement, avez fait vos plans d’aménagement et adapté votre mobilier. Tout est prêt pour le grand déménagement imminent, vous avez hâte. Durant ce temps, vous cessez d’habiter énergétiquement l’ancien lieu qui ne stimule plus d’enthousiasme en vous. Vous y dormez et continuez d’y vivre, mais votre cœur n’y est plus. Quel est le piège d’une telle situation ? C’est celui de vous déraciner.

Chers amis, si vous avez suivi nos enseignements et ceux de nombreuses autres sources d’inspiration, vous aurez compris l’importance de vos racines. Pour que la connaissance subtile puisse circuler librement en vous, vous devez avoir les deux pieds sur terre, bien enracinés au sol.
Autrement, votre énergie devient « flottante » et l’inspiration demeure éthérée. Vous continuez de recevoir, mais vous avez l’impression que l’information n’est pas adaptée à votre réalité, et cela est juste. Car c’est à travers votre véhicule terrestre que vous pouvez rendre concret l’intangible, le subtil.

Concrétiser l’intangible
Sans véhicule physique pour recevoir nos messages, nous ne pourrions vous les transmettre correctement. Votre corps n’agit pas simplement comme un réceptacle d’information. Il ajuste le contenu pour le rendre « utilisable » dans la matière. C’est la dimension tridimensionnelle de votre Être qui concrétise l’intangible, ce n’est pas nous. Nous insufflons l’idée à partir de notre plan de conscience et vous la captez pour la rendre concrète. Un canal humain qui est mal enraciné recevra des informations floues et incohérentes. La plupart du temps, ce n’est pas la source qui est mal intentionnée, c’est le réceptacle qui est mal stabilisé.

Ce qui est le plus intéressant ici ce n’est pas tant de vous questionner sur l’intégrité d’une source d’inspiration ou d’une autre (que ce soit à travers votre canal ou celui d’un autre), mais de vérifier l’enracinement de l’Être qui reçoit.
Est-ce une personne terre-à-terre ou plutôt « flottante » ?
Les plus grands messages et les plus grandes réformes de votre monde ne proviendront pas des Êtres qui vous apparaissent déconnectés de votre réalité, mais bien de ceux et celles qui ont accepté d’y vivre pleinement. Ils captent toutes les nuances de la vie subtile et savent intuitivement ce qui doit être fait pour que celles-ci s’adaptent à votre réalité et l’éclairent concrètement.

Plus vous acceptez de vivre pleinement votre incarnation, plus vos racines prennent de l’ampleur et plus vous amplifiez votre rayonnement. Ne craignez pas de vous emprisonner dans la matière si vous augmentez l’enracinement. Les premiers écrits ésotériques du Nouvel Âge ont suggéré ceci, mais les messages étaient perçus à travers des blessures d’incarnation, ce qui transformait l’information pour suggérer qu’il fallait quitter la vie terrestre pour alléger ses souffrances et retrouver le contact avec la vie Universelle. Vous aurez compris que la réalité est précisément inverse, puisque c’est la vie Universelle qui cherche à « descendre » sur la vie terrestre.

Le mental et le corps
Sachez qu’il est impossible d’être trop enraciné. Malgré les apparences, les Êtres qui sont très « terre-à-terre » comme vous dites ne sont pas bien enracinés, puisqu’ils opèrent surtout au niveau de leur mental. Et être dans son mental ne veut pas dire être dans son corps.

Le mental est une zone tampon de votre aspect incarné qui n’est pas associé à votre enracinement. C’est une sorte de « no man’s land » interne, pour reprendre votre expression populaire, un lieu en vous qui peut vivre séparé du reste. Le mental est une version édulcorée de l’Esprit, un sous-produit de la pensée pure.

L’Esprit est relié en permanence à l’Univers. Puisque l’humain a choisi de vivre l’expérience de la séparation, il a créé le mental, ou l’esprit humain, aussi nommé l’égo, pour l’accompagner et lui permettre de vivre son aventure dans l’oubli. Autrement, l’expérience n’aurait jamais pu prendre forme. Malgré ce que certains humains croient, le mental n’est pas le maître à bord. Il est le disciple de l’Esprit.

La perspective humaine
L’ennui est que plusieurs personnes utilisent leur mental pour évaluer la réalité universelle et la considérer à partir de la perspective humaine. D’une certaine manière, ceci permet à ces Êtres de préserver une forme d’équilibre psychique dans l’incarnation. Mais en même temps, ceci leur donne accès à une vision très limitée de la réalité des Univers.

Plusieurs ont associé les personnes rationnelles à des Êtres trop enracinés, ce qui est une interprétation. Ces modèles ont été utilisés dans l’inconscient collectif pour suggérer que plus un Être est rationnel et fonctionne à partir de son mental, plus il est « terre-à-terre » et donc, bien enraciné dans son corps physique. À partir de cette conception, les Êtres se sont imaginé que pour vivre une expansion de conscience universelle, il fallait donc se libérer du corps et de ses racines. Mais permettez-nous de vous proposer une démarche précisément inverse, chers amis. C’est là le but de notre présence à vos côtés.

Les Êtres très rationnels ne sont souvent pas en contact avec leur corps. Ils tentent de le contrôler pour qu’il s’adapte à leur style de vie séparé et individualiste. Et lorsqu’il semble se rebeller en exprimant un malaise quelconque, ils choisissent de mener un combat avec eux-mêmes, au lieu d’écouter ce que la sagesse en eux tente de leur transmettre.

Pour se régénérer, le corps a besoin d’être imbibé de la substance d’amour universelle qui est ressentie dans l’état d’union avec la vie. Afin de la recevoir, il collaborera avec l’Âme pour créer les ouvertures de conscience requises. Il permettra ainsi au Prana (substance d’amour de vie) de circuler librement dans le corps physique et dans les corps plus subtils, apportant alors une régénérescence cellulaire.

Honorer votre corps physique
Tout cela nous amène au cœur de notre sujet, soit l’importance, en cette période de fin de cycle, d’honorer votre corps physique et l’incarnation. Le piège de vous laisser aller au découragement ou à l’impatience est grand, puisque plus vous avancez sur le chemin du Nouveau Monde, plus vous ressentez l’écart existant entre vos idéaux et la réalité observable. Cela est compréhensible et sachez que nous ne jugeons pas vos états. Cependant, nous pouvons observer que ces tentations conduisent potentiellement à un déracinement, ce qui alourdit votre réalité, au lieu de l’alléger comme vous le souhaitez.

Des Maîtres de l’enracinement
Nous aimerions envelopper ce message d’une proposition très concrète. Sans en être véritablement conscient, vous côtoyez quotidiennement des Maîtres de l’enracinement et du maintien de la vie au présent. Ce sont vos amis les arbres. Certains croient qu’ils sont limités puisqu’ils ne fonctionnement pas comme vous, mais sachez que leur sagesse est immense.

Lorsque vous portez votre attention auprès des arbres, ils répondent instantanément à vos émanations et lisent votre champ aurique. Lorsqu’ils y décèlent des fragilités, ils entrent en lien organique avec vous pour vous proposer un accompagnement. Si vous les autorisez, ils amorcent alors un nettoyage énergétique avec vous pour vous aider à alléger vos fardeaux et à retrouver votre équilibre.

Vous aurez compris que les principales alliées des arbres sont leurs racines et leurs branches. Conjointement, celles-ci leur permettent de rester les deux pieds sur terre, tout en recevant en permanence les inspirations universelles. Ils savent instantanément ce qui alourdit un Être et ce qui doit être fait pour l’alléger. Ils ont un pouvoir de guérison totalement sous-estimé par les humains. En même temps, ce sont des Êtres très sensibles qui ont besoin de votre amour et de votre protection. Ils ont beaucoup à offrir, mais leur forme physique requiert un soutien et un respect exemplaires de la part des humains.

Le traitement inconscient que les arbres subissent trop souvent les plonge dans des états parfois très contractés. Ils sont alors accompagnés par les élémentaux de la nature qui les aident à s’équilibrer. Ce sont les petits Êtres de la forêt que certains considèrent folkloriques parce qu’ils ne les voient pas. Mais ces Êtres existent réellement et jouent un rôle essentiel à l’équilibre de votre règne végétal.

Une invitation concrète
L’invitation que nous vous présentons est de vous allier aux arbres durant la période transitoire actuelle. Concrètement, nous vous proposons de vous unir à un arbre très précis qui existe dans l’environnement où vous habitez. Nous proposons de choisir un arbre que vous pouvez rencontrer physiquement et qui est facilement accessible, afin de pouvoir le toucher. Choisissez un arbre qui vous parle intérieurement, qui éveille en vous une joie profonde. Ne le choisissez pas uniquement pour sa beauté extérieure, allez ressentir en vous si le lien est présent. Certains arbres seront plus favorables à vous accompagner que d’autres. Prenez le temps de le ressentir.

Une fois ce contact établi, allez rencontrer cet arbre physiquement et prenez un temps pour le toucher et sentir son énergie vitale. Si vous pouvez méditer à ses pieds, faites-le. Sinon, touchez-le simplement et présentez-vous à lui. Exprimez votre intention d’établir un lien conscient avec lui et prenez le temps d’écouter en vous ce que vous capterez. Que ce soit des sensations, des impressions ou parfois même des mots, vous recevrez des informations qui vous confirmeront le lien.

L’éternel ici et maintenant
Sans grande cérémonie, établissez un partenariat avec votre ami en l’invitant à vous aider à demeurer enraciné dans votre corps, au moment présent. Le futur est magnifique à imaginer, car la pensée d’une vie plus près de vos idéaux est stimulante. Nous vous encourageons à croire en vos créations. Mais comprenez que si vous quittez le présent et vos racines pour vivre vos rêves d’une vie meilleure dans le futur, vous ne permettez pas à votre essence divine de collaborer à sa création, puisque vous n’êtes plus présent à la seule réalité qui existe, soit celle de l’éternel ici et maintenant.

Le futur est un autre ici et maintenant. Il n’est pas une réalité à atteindre, il existe simultanément en vous, au moment présent. Quand vous rêvez d’un futur béni, vous accédez à l’espace en vous qui vit déjà cette réalité future et vous l’invitez à émerger. Mais cela se produit au présent, et non dans le futur. C’est pour cela qu’il est essentiel d’être enraciné au présent pour créer. Autrement, tout devient éthéré et la manifestation reste fragmentée. Vos amis les arbres comprennent très bien ceci et ils vous aideront à intégrer cette réalité au-delà du concept. Et si vous sentez leurs partenaires élémentaux vous côtoyer également, souriez et réjouissez-vous-en. Ils forment des équip es complémentaires et collaborent magnifiquement bien ensemble.

Un lien permanent
Nous proposons que le lien avec votre arbre soit entretenu de façon quotidienne. Une fois le premier contact physique établi, il n’est pas nécessaire de le revisiter continuellement. Une simple pensée en sa direction suffira à raviver la connexion, et vous sentirez aussitôt son énergie à vos côtés. Si vous le pouvez, il est intéressant de le visiter physiquement de façon régulière. Mais même sans ce contact, le lien demeurera, puisqu’il existe au-delà de la matière.

Lorsque vous vivrez des lourdeurs dans votre quotidien, confiez-les à votre ami. Ne l’accueillez pas comme le nouveau sauveur de votre vie, il n’en sera point. Vous vous sauvez vous-même. Par contre, ses qualités d’Être lui permettent d’offrir aux humains un soutien magnifique.

Les arbres vous ramènent au présent, à vos racines. Ce faisant, ils facilitent la connexion avec votre divinité, ce qui favorise la transformation de vos obstacles à partir de votre lumière intérieure. Les arbres ne feront rien à votre place. Mais ils sauront accompagner ceux et celles qui le souhaitent à dissoudre des problématiques récurrentes de leur vie.

Une nouvelle réalité
Chers amis, si vous pouviez actuellement voir toute l’effervescence qui se vit dans votre secteur universel, votre cœur serait immédiatement en paix. Le vent de changement est si intense et inébranlable que rien ne peut l’arrêter. Votre monde se dirige inévitablement vers une nouvelle réalité où le partage et l’état d’union seront au cœur de la vie communautaire.

Pour faciliter cette transition, il est important que vous mainteniez en vous votre lumière collaboratrice. Autrement, vous vous alourdissez et limitez votre contribution lumineuse aux transformations planétaires ; transformations qui deviendront de plus en plus concrètes dans les semaines et mois à venir.

Maintenir vos racines solidement ancrées au sol sera pour vous l’élément le plus stabilisant que vous pourrez expérimenter. Vous vous aiderez ainsi vous-même en facilitant la mise en place de vos créations lumineuses, et vous aiderez aussi la planète, qui bénéficiera de votre présence amoureuse apaisante. Vos amis les arbres seront honorés de vous accompagner dans cette direction, si vous le leur demandez.

Nous sommes heureux d’avoir pu vous offrir cet éclairage sur l’importance de votre enracinement. Nous sentons que cela vous aidera dans la transition actuelle. À travers vos racines, vous déployez vos antennes, ce qui vous unit aussitôt à la vie en vous et autour de vous, qu’elle soit terrestre ou universelle. Et c’est à travers cet état d’être que nous aimons vous côtoyer, parce que nous savons qu’à ce moment, vous et nous ne formons qu’UN.

Nous vous saluons chers Êtres, nous allons maintenant compléter cet échange. Mais si vous nous autorisez, nous demeurerons encore quelque temps à vos côtés. Nous aimons vous côtoyer. Ressentez notre amour.

Salutations à vous
Le Collectif Ashtar et la Grande Fraternité Universelle
--------------------------------------

Reçu le 5 décembre 2009, par Simon Leclerc (www.psychologiedelame.com)

11:41 Écrit par Petite F dans canalisation | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

Je découvre le réveil du blog ce matin : Résumé :
... Lumières d'arbres...
C'est drôle, je parlais de ça à quelqu'un hier qui m'a dit : oui, mais il faudrait que ce soit plus clair...
Quoi ? C'est pas clair ce que je raconte ?
Bisous écorcés

Écrit par : petit cheval vert | 20/12/2009

Nouvelle réalité Fais de doux rêves, Petite Fée

Écrit par : Anatolie Cousine | 23/12/2009

La réalité à toujours été là! ... la matière, le pouvoir on voilée l'espèce humaine...

Mais heureusement l'univers sait ce qui est le mieux pour chacun...à qui veut bien le saisir ...

Superbe peinture, qui exprime la réalité entre nous et l'univers...texte à méditer

Faire prendre conscience aux gens de ce qu'ils peuvent comprendre (tell est la mission de certains...), le pourquoi de notre passage sur terre, mais aussi de savoir accepter les épreuves de la vie pour moins souffrir

Amicalement

Mélodie

Écrit par : Mélodie | 26/12/2009

Les commentaires sont fermés.